RADIO(S)

Alerte info


Tout au long de sa visite jeudi 8 novembre au matin, Bruno Le Maire s'est montré rassurant face aux salariés de l'usine d'Ascoval de Saint-Saulve (Nord). "L'État n'est pas là pour sauver un canard boiteux, il est là pour défendre une aciérie qui est performante. Ici, à Ascoval, nous pouvons construire une aciérie du 21e siècle, respectueuse de l'environnement, avec des employés qui ont un niveau de formation et un niveau de qualification élevé", a ainsi déclaré le ministre. 

Les salariés d'Ascoval toujours inquiets

Voilà plus d'un an que les employés de l'aciérie ne savent pas si leur entreprise sera reprise ou liquidée. Alors, même si cette visite réconforte un peu les salariés, l'inquiétude persiste. "Non, on n’est pas du tout sereins", confie un employé. "Faut vraiment attendre la décision du tribunal. On se demande à quoi on joue avec nous. Ça joue sur le moral, ça joue sur beaucoup de choses, on ne travaille plus dans les mêmes conditions", poursuit-il. Il ne reste aujourd'hui plus qu'une offre de reprise, qui ne tient que si Vallourec, actionnaire sortant d'Ascoval, s'engage à rénover les bâtiments et à solder les congés des salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/ascaoval-la-visite-tant-attendue-de-bruno-le-maire-a-eu-lieu_3024547.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager