RADIO(S)

Alerte info


Lors de ses déplacements officiels, Emmanuel Macron est largement interpellé par la foule qui scande : "Monsieur le président". Récemment, il a été confronté à une femme retraitée qui n'a pas maché ses mots face au chef de l'État à Charleville-Mézières dans les Ardennes. "Pourquoi vous nous massacrez ? Pourquoi nous ? On touche à peine 2 000 euros avec mon mari et on nous baisse encore les retraites. On était heureux avant. Maintenant, on devient malheureux", lui a-t-elle lancé. Face à ce mécontentement général, Emmanuel Macron répond que la France ne reconnaîtra pas les trente glorieuses.

"Une retraite de misère"

Plus tôt cette année, Emmanuel Macron a été interpellé par un retraité qui lui a parlé de sa "retraite de misère". "J'ai travaillé dur à la ferme pour finalement ne toucher que très peu pendant ma retraite. J'ai payé des impôts tout au long de ma vie et aujourd'hui on a rien pour vivre, c'est désastreux". Dans une usine à Maubeuge dans le Nord, en pleine allocution, un homme crie "Macron vous n'êtes pas le bienvenu !". Malgré tout, Emmanuel Macron se dit très heureux d'aller au contact de la population. "Il y a des jours où les gens sont en colère. Il faut les écouter, les respecter, ce que je fais, mais je suis très heureux de cette itinérance".

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/emmanuel-macron-souvent-chahute-lors-de-ses-deplacements_3024719.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager