RADIO(S)

Alerte info


Le documentaire de Romain Icard regorge d'archives colorisées inédites.
Le documentaire de Romain Icard regorge d'archives colorisées inédites. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La sobriété de son titre cache une pépite. Le documentaire La France de l'entre-deux-guerres, diffusé à 21 heures mardi 12 février sur France 2 frappe d'emblée par la profusion d'archives d'une époque que l'on croyait moins prodigue en images.

Des trésors dans des greniers

C'est oublier que cette période signe "le début de l'actualité au cinéma et des caméras pour journalistes", explique Romain Icard, le réalisateur, qui disposait d'environ "400 heures" de matière première. "Les greniers recèlent des trésors que les familles offrent à des fonds régionaux, qui les font vivre et nous permettent d'y accéder."

La couleur ramène une proximité folle à ces images. C'était hier quand on les regarde en couleurs, c'était avant-hier quand on les regarde en noir et blanc.

Romain Icard, le réalisateur

sur franceinfo

C'est la colorisation des images qui rend l'incroyable densité de ces deux décennies particulières. De la France qui s'urbanise à grande vitesse, puis baigne dans l'euphorie des années folles, à la France du désanchantement puis de la guerre qui s'annonce, tout semble étrangement familier, notamment grâce à de nombreuses séquences tirées du quotidien des Français.

"Regardez-les, ils sont nos grands-parents, nos ancêtres, unis par un même soulagement et des espoirs semblables", rappelle Denis Podalydès, dont la voix accompagne le téléspectateur dans cette foisonnante fresque historique.

Pour revoir l'interview en intégralité :

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-medias/documentaire-la-france-de-l-entre-deux-guerres-racontee-en-couleurs-et-en-longueur_3165555.html#xtor=RSS-3-[economie/medias]
Partager